Bioénergie ACMOS

René Naccachian

ACMOS (Accord du Corps Matière avec les Ondes Suprasensibles) est une méthode de soin naturelle créée en 1985 par René Naccachian (1936-2019), à la base ingénieur CEO de la compagnie Européenne d’instrumentation d’engins JAEGER, puis chercheur en biophysique, docteur en médecine énergétique (MD-EM), docteur en biologie moléculaire, docteur en sciences (D. Sc/Ph.D) et enfin, fondateur du Centre de Recherche Scientifique en Bioénergétique SBJ International et de l’Académie Internationale de Bioénergétique (voir interview plus bas).

René Naccachian, créateur d’Acmos

Après de longues années d’études et de recherches, René  Naccachian a mis au point cette méthode, basée sur les grands principes de la MTC , Médecine Traditionnelle Chinoise, adaptée par lui pour l’Occident, notamment grâce à l’invention de divers appareils de mesure (et plus particulièrement le biofeeback qui permet de mesurer la qualité énergétique de nos principaux organes).

René Naccachian a d’ailleurs reçu en 2010 la médaille d’or de la SEP (Société d’Encouragement au Progrès – http://www.sep-france.org/ – , récompense surnommée « le petit prix Nobel français ») pour la mise au point de cette méthode et son développement à travers le monde, chose extrêmement rare pour une méthode de soins « non conventionnelle » !

Texte de la SEP page 15 :

« Votre spécialité dans la mesure scientifique et un accident de genou traité efficacement par l’acupuncture, vous incitèrent à vous lancer corps et âme dans la biologie et les médecines orientales. Doctorat en biologie moléculaire, Doctorat en sciences et en médecine énergétique. En 1985, votre société de recherche technique et scientifique en bio-énergie, SBJ international, permit de mettre au point la méthode ACMOS. Les techniques novatrices en bioénergie sont enseignées dans le cadre des centres et spécialistes ACMOS. De centaines de sites Internet (recherchés sur Google en mettant simplement «Naccachian acmos») traitent des diversités d’applications des techniques de bioénergie ACMOS : rétablissement de l’équilibre de l’homme dans son corps, dans sa nutrition et dans son environnement, physique quantique, acupuncture scientifique, régénération cellulaire optimisée, … Des centres ACMOS existent aujourd’hui dans la plupart des grands pays occidentaux, en Russie et vous êtes régulièrement invité pour des conférences en Asie d’où sont parties vos premières expériences. Pour l’importance de vos découvertes et de leurs applications dans le domaine de la santé, la S.E.P. est honorée de vous féliciter et de vous attribuer une médaille d’Or. »

Médaille d’or de la SEP
Quels sont les principes de la Médecine Chinoise ?

Pour comprendre ACMOS, il faut donc saisir ce qu’est la MTC, Médecine Traditionnelle Chinoise, aujourd’hui appelée MC, Médecine Chinoise.

D’une manière très générale, la Médecine Chinoise est un système complet de santé  vieux de 2500 ans, influencé à l’origine par le taoïsme et le confucianisme. Elle a fait son apparition en Occident dans les années 1950, suscitant de la curiosité, voire du scepticisme à l’époque, tant sa manière de penser l’Homme et la maladie étaient différente de la vision allopathique classique.

La médecine chinoise ne différencie pas le corps et l’esprit. Il s’agit donc d’une médecine holistique : elle considère l’Homme comme un tout, dont la santé dépend de multiples facteurs, tous reliés entre eux.

L’Homme est constitué de 5 substances vitales :

  • le Qi, une énergie à l’œuvre dans tout être vivant 
  • l’Esprit 
  • les Essences, c’est-à-dire notre patrimoine génétique originel
  • le Sang
  • les Liquides : les sécrétions nasales, la salive, les larmes, la sueur, etc.
La règle des 3 P

A ces substances s’ajoutent 5 Organes principaux (le foie, le cœur, les poumons, la rate et les reins) et 5 organes secondaires, les viscères (intestin grêle, gros intestin, estomac, vessie et vésicule biliaire). En outre, on parle aussi de Maître Cœur (le conservateur d’énergie) et de Triple Réchauffeur (le distributeur d’énergie),  concepts spécifiques à la médecine chinoise.

L’homme est également soumis à 2 grandes énergies : l’énergie cosmique, YANG, et l’énergie tellurique, YIN.  Dans la vision taoïste de l’univers, 5 éléments (ou 5 mouvements), découlent alors de l’opposition de ces 2 forces : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau (« Loi des 5 éléments »), chacun de ces élément étant relié aux 4 autres. Enfin, chaque élément est aussi relié à un organe principal (« organe trésor ») et à un organe secondaire (« organe atelier« ).

Loi des 5 éléments et chronobiologie

L’équilibre harmonieux au sein du corps humain par l’exercice de ces différentes forces peut malheureusement être rompu (accident, maladie, choc émotionnel, vieillesse …, ou tout simplement aux changements de saison). Lorsque le déséquilibre se produit, le corps envoie des signaux : les symptômes. Le Qi est alors bloqué, soit en raison d’un excès, soit en raison d’une déficience d’énergie et ce, dans des points stratégiques du corps appelés les méridiens, directement liés aux organes (et mesurés au biofeedback Acmos).

Et ACMOS dans tout çà ?

C’est donc là qu’intervient le bioénergéticien ACMOS en :

Biofeedback Acmos
  • réduisant les excès d’énergie
  • relançant les manques d’énergie
  • supprimant certains blocages énergétiques
  • nettoyant des mémoires familiales (tout ce dont nous avons hérité de nos aïeux),
  • nettoyant des mémoires karmiques dans certains cas (vies antérieures)
  • relançant les systèmes d’élimination du corps (élimination physique et non physique)
  • débloquant l’énergie de nos 7 plexus énergétiques au besoin (appelés « chakras » en Orient); dont 5 sont directement reliés à nos glandes endocrines principales (hypophyse, thyroïde, thymus, pancréas, surrénales)
  • recentrant nos différents corps subtils
  • vérifiant enfin les possibles perturbations de l’environnement (habitation …)

Le bioénergéticien travaille avec une antenne de Lecher, antenne qui  est également reliée à la personne afin de la recentrer et de la rééquilibrer.

Planche Acmos

C’est donc le corps de la personne qui s’exprime et dicte la séance de A à Z. La personne n’a ici rien à dire pendant le soin en lui-même. Pour une fois, ce n’est plus notre mental qui dicte sa loi mais notre corps.

Antenne de Lecher

Le corps nous informe donc de ses priorités, en tout cas de celles qu’il est prêt à gérer ici et maintenant.

Il faut donc bien comprendre que pendant une séance ACMOS, on ne travaillera sur un problème que si le corps accepte que l’on travaille sur lui, c’est à dire s’il est prêt pour cela. A contrario, le corps peut donc demander à travailler sur un autre problème dont la personne n’a pas du tout conscience !

Du fait que la méthode travaille avant tout au niveau subtil, cela nous permet d’éliminer nos possibles problèmes de santé au moment même où ils apparaissent (niveaux vibratoire et énergétique; pas de ressentis) et ce, avant qu’ils ne se densifient et n’attaquent notre corps physique (niveau physiologique; ressentis / symptômes). L’un des principaux intérêts de cette méthode est donc que l’on peut intervenir avant même l’apparition des symptômes et donc des maladies. ACMOS est l’une des rares méthodes actuelles qui travaille sur la cause profonde de nos maux (le « YIN profond » de la Médecine Chinoise) plutôt que sur nos symptômes (le « YANG »).

Comment fait-on ?

La séance débute par une série de mesures: mesures des corps subtils (appelés « biochamps ») à l’antenne de Lecher (lesdits corps subtils correspondent à 3 biochamps mesurables en bioénergie: le champ thermique, le champ électrique et le champ magnétique) puis mesure des méridiens (organes trésor, organes atelier, Maître Cœur et Triple Réchauffeur) au biofeeback.

Je profite de ces mesures pour ajouter un protocole grâce auquel je teste les entités (âmes errantes), les envoûtements et la magie noire. Cela peut paraître curieux mais la magie noire est en forte recrudescence… Est-ce dû à notre époque particulièrement chargée ou à internet ? Au besoin donc, je nettoie tout cela bien sûr par un protocole particulier avant de commencer la séance à proprement parler. Ainsi, on fait place nette avant de commencer le travail.

L’équilibre énergétique est ensuite rétabli par le transfert vibratoire à l’antenne de Lecher de différents produits (appelés « harmonies ») et ce, via les points d’acupuncture de la médecine chinoise (environ 300 harmonies sont actuellement disponibles dans la gamme ACMOS). Pour être tout à fait précis, on transfère l’information du produit dans le corps de la personne.

Encore une fois, c’est le corps qui décide de l’harmonie (huile essentielle, oligo-élément, homéopathie, phytothérapie, complexe yin, complexe yang …) à transférer et du point de transfert de celle-ci.

En fin de séance, on fortifie les systèmes d’élimination du corps avec des filtres chromatiques (« chromothérapie »).

Valise Acmos

En résumé :

ACMOS permet de relancer les capacités d’autogestion et d’autoguérison du corps.  En théorie, on peut donc intervenir sur tous types de problèmes, qu’ils soient physiques ou émotionnels.

Bien entendu, passé un certain niveau de gravité de l’agression (cancers, SIDA …), où le corps physique est sérieusement attaqué et où le pronostic vital est mis en cause, la personne devra évidemment s’en remettre à la médecine officielle (l’intervention aux niveaux vibratoire et énergétique n’étant pas suffisante pour obtenir la guérison).

Des séances de bioénergie pourront par contre l’aider à mieux supporter les traitements lourds (chimiothérapie, trithérapie ...). On pourra par la même occasion rechercher des homéopathies (« compensateurs« ) afin de réduire au maximum les effets secondaires de la médication.

Valide de tests Acmos

Sinon, en entretien régulier (à chaque changement de saison par exemple), cela permet au corps de se fortifier et donc de mieux résister aux agressions extérieures.

Ce soin est donc un très bon complément à la médecine allopathique classique.

« Si tu écoutes ton corps chuchoter, tu n’auras pas à l’entendre crier »

Anonyme

Interview de René Naccachian, créateur d’ACMOS, revue Santé Naturelle, 2005 : Cliquez ICI

Chaîne Youtube ACMOS (témoignages personnels les 07/02/19 et 20/04/20 onglet « vidéos ») : Cliquez ICI

Site officiel ACMOS : Cliquez ICI